Kac Para Yarismasi

Arthritis Diet and Exercises

Symptoms, diagnosis, and treatment of CIDP


En juillet 1992, j’avais
vingt-sept ans à l’époque, j’ai voulu utiliser
un coupe-ongle et, je ne sais pas
pour quelle raison, je trouvais que je
n’avais pas de force dans mes
doigts pour faire vraiment fonctionner
le coupe-ongles. Et c’est seulement
progressivement, dans les quelques
semaines suivantes, que j’ai pu remarquer
de petites choses comme le fait de ne pas
pouvoir monter l’escalier sans l’aide de
mes mains et genoux. Je ne pouvait même pas
soulever une casserole vide du four sans utiliser
les deux mains. Je savais, donc, que
quelque chose n’allait pas mais ce qui est si intéressant
dans cette maladie c’est qu’elle
est si progressive en ce qui concerne les symptômes
et la façon dont ils évoluent qu’il est facile d’y penser
pendant un moment et ensuite de l’ignorer et cela
avance toujours. Et cela pouvait continuer
doucement ainsi pendant des semaines
et des mois et c’est ce qui
s’est passé avec moi. Je n’ai pas pris
en fait rendez-vous avec mon médecin courent
avant la Fête du Travail. Juillet commençait donc. Je vois mon médecin après
la Fête du Travail en Septembre et les premiers
diagnostics qu’il mentionne parmi les possibilités
ont été MG et SLA. Les deux sont des
diagnostics assez accablants, donc c’était un peu effrayant,
mais c’est devenu, dans un sens, quand il n’a pas pu du tout
établir le diagnostic. Et il n’avait jamais vu un cas
pareil dans sa carrière entière. PIDC ou la polyneuropathie
démyélinisante inflammatoire
chronique est un état chronique qui
conduit à une faiblesse motrice dans les muscles
proximaux et distaux des extrémités
inférieures, généralement suivi
d’une faiblesse croissante également dans les
extrémités supérieures. D’habitude ils
développent des picotements ou ce que nous
appelons paresthésie, engourdissement, dans les
extrémités inférieures avant la manifestation
de la faiblesse qu’ils pourraient remarquer
en ayant des difficultés. Par exemple,
descendre d’une chaise ou monter une
volée de marches. Au fil du temps cela
continue à évoluer. Pour poser
un diagnostic, il faut au moins une évolution
pendant huit semaines. J’ai appelé
la fondation et ils m’ont envoyé un
paquet d’information. Une brochure décrivant SGB
et PIDC et d’autres documents. Cela fait vingt-deux ans et je me rappelle toujours
ce que j’ai ressenti quand j’ai vu en « noir et
blanc » pour la première fois, ce que j’avais expérimenté. Et c’était très
émouvant pour moi parce que j’avais
ressenti de la peur. De la vraie
panique en réalité, que j’étais confrontée à
l’éventualité de la mort et que j’étais
tellement malade et que personne ne savait
ce qui n’allait pas. Et de voir en « noir et blanc »
tout ce que je ressentais et savoir que je n’étais
pas folle et ni seule. C’est une sensation
que je me rappelle clairement jusqu’à aujourd’hui
parce que c’était très fort le fait de savoir que
je n’étais pas seule et que cette
organisation existaitn avec d’autres semblables
à moi et qui pouvaient m’aider. Avec un traitement
tôt et adéquat, un patient devrait
vraiment être capable d’avoir aun style de
vie assez normal. Je ne pense pas qu’en
me regardant aujourd’hui, quelqu’un pourrait savoir
que j’ai jamais eu un souci. En fait, mon
neurologue dit qu’il pense qu’un autre neurologue n’en
trouverait même pas une trace. Et c’est assez
amusant le fait que je ne ne suis pas une personne
spécialement athlétique, mais j’ai pris des cours de
ski à mes trente-sept ans et croyez-le ou pas,
je peux vraiment skier. C’est quelque chose
que je ne pensais jamais pouvoir faire du tout
et c’est assez stimulant. Il y a de l’espoir. La plupart des gens se
rétablissent après une PIDC et quelques personnes récupèrent
très bien, comme moi. Donc aussi frustrant et terrifiant que
cela puisse être… Cela ira mieux.

14 thoughts on “Symptoms, diagnosis, and treatment of CIDP

  1. Muchas Gracias por esta información, creo le servirá a mi hermano, para una rapada recuperación, no perdemos las esperanzas que Dios nos ayudara.

  2. Do micro voltages (sota , Quell,) to deactivate ability of mycoplasma to enter cell and duplicate via RT help? Is the time frame to stabilize 3 to 4 years? Propax Gold with NT factor? MMS?

  3. Thank you, fear is universal. In 1999 I had GBS and last month almost 19 years later received CIDP diagnosis. I find myself once again with fear having skeptical trust in doctors to treat me.

  4. I have cdip and I’m 13 but I’m able to play in an elite junior high basketball program after 2 months now im a able to run and jump

  5. I have CIDP .I would love to know what this lady said. With the stupid music in the background I was only able to hear some of it.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *